Traversée du fleuve Nyong à Malombo
Mise en œuvre des mesures ponctuelles.

Traversée du fleuve Nyong à Malombo : Mise en œuvre des mesures ponctuelles.

La séance de travail présidée ce mardi 02 Août 2022, par le Ministre des Travaux publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, à laquelle ont été conviées les autorités administratives et municipales de Makak, a permis de faire le point sur les actions envisagées à l’effet de garantir une traversée sécurisée du fleuve Nyong à Malombo par Makak dans le Département du Nyong-Ekelle, en présence des autorités administratives et locales concernées par le projet.

Soucieux de pallier définitivement aux difficultés relatives à la traversée du fleuve Nyong, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre des Travaux publics a tenu a souligné les différentes actions menées par son département ministériel pour assurer la fonctionnalité de la traversée de ce fleuve.

Actions à menées dur le terrain.

Parmi les mesures préconisées par le MINTP, on note les actions immédiates, à moyen et à long terme. L’action immédiate menée, concerne la mise à disposition de deux pirogues à moteurs de 11m de quarante chevaux avec une capacité de 12 à 15 personnes. Dans cette perspective, le prestataire doit former huit (08) agents, à raison de quatre agents par pirogue à savoir deux personnels de navigation et deux agents de sécurité. Pour le concessionnaire, ces agents être de sexe masculin, âgés de 20 à 35 ans, détenteur au moins d’un CEPE, être de bonne moralité, avoir toutes ses capacités physiques, avoir un bon sens de l’organisation et quelques notions en natation.

A ces agents, le maitre d’ouvrage a insisté sur la nécessité de leur permutation dans les tranches d’horaires 06 heures-12 heures et 14heures-18heures. Selon NGANOU DJOUMESSI, le Maire de Makak devra mettre à disposition les huit agents à former et assurera leur prise en charge, pour Mbogol III Jean Jacques, le maire, il a posé le problème d’une traversée au-delà de 18 heures, cette heure connait souvent une forte affluence des populations autour du fleuve et qui désirent souvent traverser. Aussi, devra-t-il, sur instruction de Monsieur le Ministre des travaux publics recenser tous ces besoins relatifs à l’exploitation des embarcations qui seront mises à sa disposition.

Quelques règles à suivre pour une une utilisation efficiente des pirogues.

Rappelons que ces pirogues d’une capacité de douze à quinze personnes chacune, qui sont en cours d’acquisition par le Ministère des Travaux publics sont fabriquées par le Centre Communautaire de Pêche Artisanale de Kribi et dont la livraison est envisagée d’ici la mi-août, seront équipées des moteurs hors-bord et des gilets de sauvetage ; de matériel de sécurité pour navigation ; de peinture et gravure.

L’action à moyen terme préconisée, consiste à réhabiliter le bac. À cet effet, après avoir enclenché la procédure de remplacement de l’entreprise défaillante conformément à la règlementation en vigueur, l’Autorité des Marchés Publics, a autorisé le Ministre des Travaux publics à passer par la procédure de gré à gré en consultant trois entreprises. L’entreprise attributaire est en cours de contractualisation.

L’action à mener à long terme, sera focalisée sur la construction d’un pont sur le fleuve Nyong à Malombo. De ce fait, les études préliminaires y relatives avec le choix du site de Malombo, sont déjà disponibles. Au terme de cette rencontre, le Ministre des Travaux publics a appelé les autorités administratives, locales et traditionnelles à sensibiliser les populations bénéficiaires sur la nécessité d’emprunter les pirogues motorisées qui seront mises à leur disposition par le Chef de l’État, Paul Biya au détriment des pirogues traditionnelles.

Marie Serges ZAKOUDA

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.