Audience MINSANTE
Le Minsanté entouré des représentants de ESA.

Partenariat public-privé : Un projet de dispensaire mobile dévoilé.

Jeudi 18 août 2022, les représentants du Dr Guy WELADJI, président de l’Association Médicale Espoir Santé Afrique, promoteur de deux structures hospitalières spécialisées ont été reçus en audience par le Dr MANAOUDA Malachie, Ministre de la Santé Publique à effet d’obtenir l’autorisation de création et d’ouverture du Centre de santé à Douala et du Dispensaire Mobile. Par cette ambition, l’association Médicale Espoir Santé Afrique espère se déployer davantage afin de mieux accompagner les pouvoirs publics dans l’amélioration qualitative de l’offre en soins de santé.

Au cours de cette audience, les représentants de l’association médicale Espoir Santé Afrique (ESA) ont tout d’abord décliné le but de cette organisation apolitique et à but non lucratif qui est celui de promouvoir et de faciliter l’accès aux soins de santé de qualité pour tous. Ensuite, ils ont présenté les projets développés depuis sa création en 2018, notamment la construction (2020) d’un dispensaire dédié mère/enfant pour les soins de santé primaires ainsi que la construction (2021) d’un Centre de soins multidisciplinaire à Douala (Yassa). Ces deux structures sont en attente d’arrêtés ministériels d’autorisation de création et d’ouverture.

En réponse, le Dr MANAOUDA Malachie va rétorquer aux représentants de ESA qu’en l’état actuel il est difficile d’autoriser la création d’un centre de santé à Douala. Il est tout d’abord question de poursuivre l’assainissement et de redéfinir la carte sanitaire. Toutefois, il a rassuré ces interlocuteurs que le projet du dispensaire mobile peut être rapidement examiné, cependant il faudra que les équipes de l’association s’y penchent à nouveau pour le parfaire.

Rappelons que depuis sa création ESA a mené plusieurs actions de sensibilisation, de dépistage et de prise en charge des maladies métaboliques, cardiovasculaires et ophtalmologiques en milieu rural, semi-urbain et urbain à travers les campagnes itinérantes de santé (une douzaine de réalisations) sur l’étendue du territoire national. Des campagnes au cours desquelles l’association a pris en charge plus de 4500 personnes pour des pathologies diverses.

Des actions qui lui ont valu plusieurs lettres de félicitations et d’encouragement de la part du patron de la santé, ainsi qu’un accord de collaboration signé le 24 novembre 2020.

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.