Le prix de la bière reste inchangé.
Audience entre Luc Magloire MBARGA ATANGANA, Ministre du Commerce et une délégation du Groupe CASTEL.

Consommation : le prix de la bière reste inchangé.

C’est ce qu’il faut retenir de l’audience accordée ce mercredi 27 juillet 2022 par Luc Magloire MBARGA ATANGANA, Ministre du Commerce à une délégation du Groupe CASTEL, conduite par Michel PALU, Président Délégué du Groupe et PCA de la SABC.

En effet, conscient du fait que le Gouvernement camerounais fait tout pour lutter contre la vie chère et en dépit d’un contexte international défavorable, caractérisé par le renchérissement des cours des matières premières et l’envolée des taux du transport maritime, le groupe Caste renonce à l’augmentation initialement projetée d’augmentation du prix de la bière. Plus explicitement, le prix de la bière reste inchangé au Cameroun.

Aussi durant les échanges, le Groupe CASTEL a rassuré le Ministre du Commerce de son engagement à s’impliquer résolument dans la mise en œuvre de la politique de l’import-substitution prescrite par le Chef de l’État, Paul Biya. Ainsi dans les tout prochains jours, à la mise en place d’un programme d’encadrement et d’accompagnement des organisations de producteurs en milieu rural, en vue d’un approvisionnement optimal en matières premières de sa filiale dédiée à la production du maïs, la Compagnie Fermière du Cameroun, inaugurée l’année dernière par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement à Mbankomo, dans le Département de la Mefou et Akono.

Pour ce qui est de l’acquisition de la société Guinness Cameroon par le groupe Castel, il est à noter qu’il n’y aurait aucune suppression d’emplois. Au contraire, le Groupe CASTEL va investir massivement pour créer des sites d’embouteillage de la bière Guinness sur l’étendue du territoire national et éviter ainsi la disparité des prix que l’on observait jusqu’à présent.

Le projet de fusion est donc tout à l’avantage des salariés, de la politique de création des emplois, de la densification des investissements et s’inscrit en droite ligne de la politique du Gouvernement de renforcer l’outil de production national pour être prêt, le moment venu, à occuper pleinement l’espace ouvert par la Zone de Libre Échange Continentale Africaine.

Marie Serges ZAKOUDA

Facebooktwitterlinkedininstagramflickrfoursquaremail
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.